Wiki Celvain
Advertisement

Honoré Rabier habillé pour la messe


Honoré Rabier (né le 17 décembre 1890) est un agriculteur du village de Celvain. Il arrive au village à la création de celui-ci, dans le but de travailler au poste de drave construit par la compagnie North Tree Corporation. En 1925, suite à un conflit avec les propriétaires du poste de drave, il démissionne et décide de se construire une ferme et de gagner sa vie dans l'agriculture. En 1924, il se marie à Gertrude Rabier.

Description physique[]

Honoré Rabier a une taille et une carrure assez imposantes. Ses différents emplois manuels lui ont procuré des bras et des mains fort musclés. Depuis un accident survenu au poste de drave, Honoré Rabier a une blessure à la jambe et il boite, ce qui le fait terriblement souffrir. Honoré Rabier a une épaisse chevelure brune et il a une renommée dans le village pour sa longue moustache qu'il entretient presque religieusement. Il porte toujours sa chemise à carreaux rouges et noirs, à l'exception du dimanche, où il sort ses plus beaux habits. Honoré a des yeux bleus et un nez aquilin qu'il s'est cassé suite à une bagarre à la taverne. Lorsqu'il était plus jeune, il était assez beau.

Description psychologique[]

Honoré Rabier, fils de Pierre Rabier et Simonne Castonguay, a grandi dans une famille qui accorde beaucoup d'importance à la tradition et aux valeurs religieuses, et Honoré garda les mêmes valeurs conservatrices, contrairement à sa femme, Gertrude Rabier , qui accorde très peu d'importance à la religion et qui trompe son mari avec plusieurs autres hommes du village. Honoré a un franc-parler et il ne se gêne pas pour exprimer sa pensée. Il est sociable et il connait tout le monde au village. Les autres habitants ont une bonne opinion de lui. Il est honnête et loyal. Sa femme, Gertrude Rabier, et lui se chicanent souvent et il peut lui arriver de devenir violent lorsqu'il a trop bu à la taverne. Honoré Rabier est assez impatient et il peut se fâcher assez rapidement. Il est aussi très généreux et serviable envers les autres villageois.

Description sociale[]

Venant d'une famille modeste, son éducation fut brève, et les choix de carrière étaient restreints. Il fut d'abord ouvrier au poste de drave, mais il décida ensuite de gagner sa vie dans l'agriculture, ce qui ne fut pas une mauvaise décision. En effet, les légumes qu'il produit sont très réputés dans toute la région de la Mauricie. Le lait de ses vaches est également très prisé par les dames du village. Lorsqu'il a terminé sa journée souvent pénible à la ferme, il aime bien se rendre à la taverne avec les autres hommes du village, où il tente de battre Alphonse Langlois aux fléchettes.

Notices Biographiques[]

Honoré Rabier est arrivé au village de Celvain en 1920 dans le but de travailler au poste de drave. À la fin de l'hiver 1925, un accident survint. Honoré coupait des arbres dans la forêt du village, proche du camp de bûcherons, quand l'arbre qu'un collègue avait abattu tomba sur sa jambe. Deux hommes durent déplacer le tronc et le transporter à la maison du Docteur Louis Raymond. Il eut une fracture à la jambe qui s'infecta quelques jours après l'accident. Il resta au lit durant 3 semaines. À sa guérison, il demanda au directeur du chantier de lui donner une compensation financière pour les trois semaines de travail qu'il avait manquées, mais celui-ci refusa. Les deux hommes se disputèrent et Honoré démissionna.

En 1925, la construction de la ferme d'Honoré se termine, après six mois de travaux ardus et d'efforts acharnés. Honoré, décide, de faire une grande fête pour inaugurer sa demeure et son nouveau lieu de travail. Il invite tous les habitants du village à venir festoyer. Les vieilles dames de Celvain mettent toutes la main à la pâte pour créer un festin inoubliable. Elle réussirent leur tâche avec succès puisque les villageois se souviennent encore aujourd'hui de cette fête mémorable. Les célébrations furent accompagnées de musique et de beaucoup de danse.

En 1930, Honoré récolta une citrouille particulièrement grosse, soit 500 kg. C'est à ce moment qu'il eut l'idée de faire une foire annuelle des plus gros légumes à sa ferme. Il envoya alors des invitations aux autres agriculteurs des villages voisins. Il s'attendait à recevoir une douzaine d'agriculteurs, mais il eut la surprise d'accueillir une quarantaine d'agriculteurs de toute la province de Québec. À la fin de la foire, Honoré remporta le prix de la plus grosse citrouille. Honoré reçu les félicitations du maire Jacques Celvain pour l'événement qui avait attiré des visiteurs au village et il lui donna le financement pour organiser les foires des années suivantes, qui attirèrent encore plus d'agriculteurs.

Advertisement