Wiki Celvain
Advertisement

Le magasin général Chez la Lumière Dufour

Magasin général Lalumière Dufour[]

Cet édifice très important pour la communauté se retrouve, sur la rue principale. Ce magasin fut créé par les parents d'Augustine Sylvestre, Lise Lalumiere et Martin S. Dufour. La construction a commencée le 19 octobre 1902, mais suite à une incendie dévastatrice, les plans ont dû tous êtres changés et renouvelés.

Description du lieu[]

Le magasin général mesure 56 mètres de longueur sur 26 mètres de largeur. Il comprends trois étages en comptant le rez-de-chaussée. Le premier étage est utilisé pour l'achat de nourriture, c'est donc une épicerie. Le deuxième étage est une pharmacie, c'est là que les habitants vont acheter tout leurs produits personnels. Le dernier étage est le Bar à Rogacienne. Pour se déplacer d'un étage à l'autre, il y a des ascenseurs situés au coin gauche, ainsi que des escaliers roulants situés juste à côté.

Ce lieu est fait de briques rouges-oranges et est muni de plusieurs fenêtres pour payer moins cher pour l'électricité. Les produits sont tous (ou presque) frais du jour. Les prix sont abordables - ni trop chers, ni presque gratuits.

Les employés sont Augustine Sylvestre, propriétaire du magasin, le concierge, Jean-Carole Dumouchel, propriétaire du bar, ainsi que quelques autres caissiers, dont la plupart sont adolescents. Le magasin général Chez la Lumière Dufour fut entièrement conçu et créé par Martin et Lise, ainsi que quelques volontaires, dont Amélianne Beaupré, Pauline Michau, Jacques Saint-Georges, Lucille Tremblay et Arnaud Deschamps, des amis proches de la famille.

Notices historiques[]

Le plan du bâtiment était originalement supposé être fait de bois de pin, de la forêt. Mais suite à l'incendie dévastatrice du 20 août 1942, causé par une cigarette mal éteinte, Lise et Martin ont dû tout recommencer leurs plans et ont finalement optés pour des briques biens solides, de deux épaisseurs, ainsi que pour les planchers, avec du bois de pin par-dessus en mémoire de leurs plans originaux.

Le magasin est légèrement surélevé, mais n'était malheureusement pas assez surélevé pour échapper à l'inondation. Toutefois, seul le sous-sol a été inonder. Ce qui était déjà moins catastrophiques que les autres bâtiments des alentours. Les seules choses inondées étaient l'entrepôt où l'ont préservaient la nourriture pour les clients. Ce fut une lourde perte. Il on dut, pour une deuxième fois, refaire le sous-sol de la bâtisse au complet, mais aussi refaire les nombreuses commandes pour les aliments perdue au cour de l'inondation.

Dix ans plus tard, un meurtre commis devant le magasin principal fit une peur bleue à plusieurs habitants qui arrêtèrent d'aller acheter leur produits a ce magasin. Pourtant, après quelques jours, les habitants ce sont rendus conte que c'était le seul magasin auquel il pouvaient acheter des produits et aliments, la clientèle à recommencée à revenir graduellement.

Advertisement