Wiki Celvain
Advertisement

Marie Blanche-Brown-Gagnon en 1936

Marie Blanche-Brown-Gagnon est une femme de maison qui habite à Celvain. Elle est de nationalité mexicaine. Elle est née le 2 janvier 1911 et elle s'est mariée à Jean-Marie-Sébastien Brown-Gagnon à l'âge de 25 ans.

Description physique:[]

Marie est d'une taille moyenne, comme tous ses frères et sœurs. Elle a des cheveux longs, noirs et des beaux yeux bruns. Elle a aussi des cils très longs les sourcils minces. Marie a une grande cicatrice sur sa jambe droite qu'elle a eu quand elle était très jeune. Elle ne ressemble pas vraiment à une mexicaine, puisqu'elle était née très proche des États-Unis et, aussi, parce que ses parents sont blancs. Marie est très mince, elle a des jambes longues et un corps qu'on peut nommer «un corps parfait».

Description psychologique:[]

Marie est une femme très intelligente. Elle aime beaucoup la science, par contre, elle n'était jamais bonne en mathématiques. Marie apprend tout très rapidement surtout parce qu'elle est très attentive. Elle est très gentille et respectueuse, mais elle se fâche assez rapidement, parce qu'elle n'est pas aussi patiente que tout le monde. Cette femme aime beaucoup faire les tours de magasins et elle aime aussi jouer aux jeux vidéos avec ses frères. Elle aime regarder la télévision et faire du sport. Son sport préféré est le volleyball et elle était une des meilleurs joueurs dans son équipe de volleyball quand elle était dans l'école secondaire.

Description sociale:[]

Marie est née en Mexique le 2 janvier 1911 proche des États-Unis au même jour que ses trois soeurs et deux frères. Sa mère est morte durant la naissance de ses six enfants et son père est mort dans un accident de voiture 5 mois après la naissance de Marie. Alors Marie a été séparé de ses frères et sœurs quand elle était très petite, parce qu'elle a été adoptée par une famille à l'âge de trois ans. Marie habitait à Celvain avec sa nouvelle famille. Elle connaît trois langues: Anglais, Français et Espagnol. Elle s'est mariée à Jean-Marie-Sébastien Brown-Gagnon le 21 juin 1936 dans une église, à Celvain. Marie n'a pas beaucoup d'amis. La sœur de son mari, Shandra Brown-Gagnon, est devenue sa meilleure amie. C'est grâce à elle que son frère a décidé de marier Marie. Elle est très proche de Cracker Jones et Antonin Gaston, ses cousins, et Rodney Calvinette-Duolerom, son oncle, le père d'Antonin. Parfois, quand les parents de Juliette Sainte-Garnotte-Rogacienne sortent ensemble pour souper où quand ils sont au travail et qu'ils ne peuvent pas garder Juliette, ils appelle Marie et elle va travailler chez Juliette comme gardienne et elle garde Juliette, une petite fille huit ans.

Notices biographiques:[]

Lorsque Marie Blanche était petite, elle a été adoptée par une famille américaine qui habitait à Celvain à l'âge de trois ans, puisque son père était mort dans un accident de voiture quand elle avait cinq mois et sa mère est décédée durant la naissance de Marie, ses trois sœurs et deux frères. Marie n'est pas vraiment proche de ses frères et sœurs, parce qu'ils se sont séparés lorsque Marie a été adoptée. Elle habitait à Celvain sur la rue St. Antoine, proche de son cousin Cracker Jones.

À l'âge de 23 ans, Marie a rencontré un bel homme sur une rue près de chez elle qui s'appelait Jean-Marie-Sébastien Brown-Gagnon et, dès leur première rencontre, Marie est tombée amoureuse de cet homme. Ils ont commencé a se rencontrer plus souvent et à se promener sur les rues et dans les parcs. Ils s'aimaient tous les deux. Un beau jour, dans un restaurant, Jean-Marie-Sébastien a demandé Marie Blanche en mariage et, deux mois plus tard, les deux amants se sont mariés dans une église à Celvain. Ils n'ont eu aucun enfant ensemble, parce que le mari n'en voulait pas, car il n'aimait pas les enfants.

Juste après le mariage, Marie a quitté son travail d'enseignante dans une école primaire et elle est devenue une femme de maison. La plupart du temps, Marie prépare un repas pour son mari qui est un bûcheron ou elle nettoie la maison. Parfois, elle garde une fille de huit ans qui s'appelle Juliette Sainte-Garnotte-Rogacienne.

Advertisement