Wiki Celvain
Advertisement

1987-men-beard.jpg

Rogassien St-Grégoire, photographe de 47 ans. Il est d'origine française et a immigré au Québec pendant la 1ère Guerre Mondiale. Il était photographe en France et a décidé de continuer son travail au Québec. Il n'a pas de famille, à part celle qui est encore en France. Il vit seul dans la ville de Celvain et est bien réputé pour ses photos. Il passe aussi beaucoup de temps dans la taverne de Jean-Carole Rogacienne, sur la rue principale.

Description Physique[]

Rogassien est un petit homme, d'environ cinq pieds et trois pouces. Pour ses 47 ans, il prend bien soin de lui-même. Encore tous ses cheveux d'un brun foncé sur sa tête et une courte barbe noire sur le menton. Il est toujours habillé de noir, de bruns ou de vêtements foncés. Cette habitude lui fait bien ressortir ses yeux pâles, bleus, verts au soleil. Ça ne parrait aussi bien que ces autres caractéristiques, mais Rogacieen est une personne vraiment musclée. Sur son pied droit, on peut remarqué des brulures au deuxième degré qui ne sont pas bien guéries.

Description Psychologique

Il se sent très seul. Il aimerait bien connaitre plus de monde, mais dans son petit village, ce n'est pas facile. Il rêve d'aventures, de partir et d'explorer le Québec pour changer sa vie plate, sans intérêt, à prendre les portraits de tout le monde. Il n'est pas très heureux, il s'ennui du peu de famille qui lui reste, qui est en France. Enfin, celle qui n'est pas décédée lors de la Guerre. Il aime de moins en moins son travail, parce qu'il fait toujours la même chose. Comme il est écrit avant, il veut un peu de changement dans sa vie, une petite aventure, ou quelques changements, comme un changement de travail.

Description Sociale[]

Rogassien n'est pas très sociable. Il ne parle pas à beaucoup de gens, à part ses clients, pour parler d'affaires. Il n'a pas d'ami du tout dans le village. Il fait parfois de longs voyages, de villages en villages, pour aller prendre des protraits, puisqu'il est le seul photographe a des kilomètres à la ronde. Il rencontre parfois des gens, prend quelques verres avec pendant la soirée, mais ne garde jamais contact. Même dans un village voisin. L'activitée qu'il préfère consiste de se cacher derrière des buissons en mangeant du spaghetti pour ensuite sortir de sa cachette et crié des blasphèmes à chaque personne qui passait près de son buisson.

Notices Biographiques[]

Rogassien habite avec sa mère, ses 2 frères et ses 3 soeurs, lorsqu'il rencontre, celle qui deviendra sa femme. Il était dans sa vingtaine et avait vu une femme, ayant de la difficulté à transporter ses sacs de nourriture chez elle. Rogassien lui offrit son aide et ce fût un coup de foudre, de même que pour elle. Après quelques mois de fréquentation, Rogassien la demanda en mariage. Ils vécurent heureux pendant quelques années jusqu'au jour où la Grande Guerre commenca. Rogassien a d'abord perdu sa mère. Quelques semaines plus tard, sa femme perdit la vie... Rogassien n'était plus le même. Il essayait malgré d'aider ses soeurs et ses frères à survivre. Une de ses soeur mourût, quelques semaines avant la fin de la guerre. Après trop de tragédies de ce genre, il décide de déménager en Amérique du Nord. Il décide de s'installer au Québec, puisqu'ils parlent le français. Malgré que ce n'est pas le même, il trouve que ce sera plus facile d'apprendre la langue au Québec. Les survivants de sa famille décident de rester en France, mais l'aident à payer son voyage, le transport, etc.

Advertisement